[La Vie] La reine Martha

Il y a eu un avant et un après dans ma vie… avant la rencontre avec M., je pensais que les bouquets de fleurs étaient à 99% kitch, avec des espèces de feuilles pour meubler l’espace, dans des couleurs parfois douteuses, avec des harmonies à la limite du mauvais goût. Je parle bien évidemment des bouquets type fleuristes de supermarché, où la fleur n’a de naturel que le nom. Bien sûr, j’avais des exceptions, comme avec un beau bouquet de pivoines toutes simples, mais dans l’ensemble, je tolérais assez mal les bouquets de fleurs.

Et un jour, j’ai découvert Martha Stewart. L’ironie du sort fait que je connaissais de nom Martha, pour avoir vécu là-bas, de l’autre côté de l’océan, et suivi ses démêlés judiciaires (ouais Martha c’est une rebelle qui a survécut à Oz !), mais que je ne m’étais jamais intéressée à elle. Pour moi, elle avait l’image d’un Bree Van de Kamp et cela ne m’interpellait guère.

Et puis un jour, en visitant divers blogs, je suis tombée de haut… j’ai eu une épiphanie, mon petit moment eureka perso, quand j’ai recontré Martha et ses bouquets, Martha et ses DIY, Martha et ses idées déco…

Depuis, je savoure même son magazine disponible sur iPad (si si ! c’est ici que ça se passe !). Bref, cet article est une ode à Martha, car je n’ai pas encore fait le deuil du bouquet de mariage Martha-style (traduire « j’ai encore espoir de trouver en province in-the-middle-of-nowhere un fleuriste capable de reproduire ces oeuvres d’art »).

Je vous laisse admirer l’admirable:

Et vous, avez-vous déjà essayer de trouver en France des bouquets « à la Martha »?

Source: Martha Stewart Weddings

Publicités

2 réflexions sur “[La Vie] La reine Martha

  1. Pas de bouquets à la Martha, mais une bonne adresse spécialisée dans les plantes et les fleurs sauvages. C’est le bouquet avec les trèfles qui m’y a fait penser. Les Mauvaises Graines, au 25 rue Custine dans le 18ème, proposent des compositions rock (nommées d’après les groupes phares de la grande époque: ZZ Top, Iron Maiden, etc.), des solutions pour jardiner sans rougir sur son balcon de parisienne et surtout, de discuter sans complexe de la pluie et du beau temps (et des belles plantes) au bord de leur bassin japonais d’intérieur, en caressant deux matous bien heureux. A visiter! http://www.lesmauvaisesgraines.com/?p=367

    • Merci pour l’adresse, c’est super, je vais devoir y aller. D’ailleurs je vais bientôt mettre un nouvel article sur le suivi de mon balcon… j’ai d’ailleurs un petit souci de pigeon mais c’est une autre affaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s