[Test Produit] « Une lèvre douce vous promet une éternité de baisers »

Ça y est, les vacances sont finies… ce qui veut dire que je vais pouvoir reprendre une activité blog-esque normale, que je vais bientôt pouvoir vous donner des nouvelles de mon auto-défi, que je vais pouvoir vous parler d’endroits magnifiques à visiter… En attendant, j’ai planché sur un vrai sujet de fond, une vraie enquête de journalisme d’investigation, une oeuvre digne du prix Albert Londres… le stick à lèvres 🙂

Que la fille qui n’a pas 72 sticks/baumes hydratants pour les lèvres dans son sac me jette la première pierre! Cela fait quelques années que je me connais un vice… j’achète 12000 sticks à lèvres, dans tous les magasins, que ce soit chez Sephora ou au Monop’. Je les sème un peu partout, comme les photos en témoignent d’ailleurs 🙂 et passer une journée (voire une heure !) sans utiliser un stick, c’est un peu de la torture physique.

je ne les finis jamais complètement, et en plus, je n’ai pas (encore) trouvé la perle, celui qui me soignerait mes lèvres sèches même en été, qui aurait un parfum agréable et qui, cerise sur le kouglof, laisserait un finish glossé sympathique.

En revanche, j’ai remarqué une préférence pour les tubes type rouges à lèvres plutôt que pour ceux qui se mettent avec les doigts (beuark les germes !) ou les tubes sur lesquels on appuie.

J’ai donc fait un petit inventaire de mes compagnons actuels:

Yes to Carrots, baume aux baies, 2,90€ en exclu chez Sephora: il paraît que ces baumes sont bio et naturels à 95%. Vu qu’ils sont certifiés par l’agence américaine, je me permets d’émettre des doutes quant à l’appellation bio, dans la mesure où les critères ne sont probablement pas les mêmes outre-Atlantique. Ceci dit, ce n’est pas pour moi un critère déterminant, je n’ai rien contre les parabens & co 🙂 En revanche, c’est un bon baume en terme de rapport qualité-prix, il hydrate correctement sans être transcendant (à oublier pour les séjours au ski!), le parfum est léger et agréable pour un tout petit prix.

Yes to Carrots, baume à la menthe, 2,90€ en exclu chez Sephora: même combat que son prédécesseur, je les ai achetés en trio (j’ai offert le 3ème car le parfum melon, très peu pour moi !). Le parfum est très différent cependant, il me fait plus penser à de la chlorophylle qu’à de la menthe, il donne une très agréable sensation de fraicheur sur les lèvres.

Le Petit Olivier, baume hydratant au beurre de karité, 3.36€: une bonne action puisque ce baume est fabriqué avec du beurre de karité du Burkina Faso équitable. Ceci dit, la consommation responsable, c’est bien, mais avoir l’efficacité en prime, ce n’est pas forcément un acquis… En fait, j’ai trouvé que ce baume avait une assez mauvaise pénétration (note aux lecteurs: remarque l’usage de judicieux mots-clés afin d’améliorer mon référencement et devenir une blogueuse star IN-CON-TOUR-NABLE), je ne sens pas son effet en tout cas sur le court terme tel qu’un réel soulagement lors de l’application.  Bref, pour moi c’est un big no.

Uriage, Bariederm Lèvres, environ 7€: comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas très fan des tubes de ce type. Seulement, un jour d’hiver glacial à vous faire pleurer dans les chaumières, j’avais les lèvres tellement gercées que je suis allée pleurer dans une pharmacie pour qu’on me vende enfin un produit efficace. La pharmacienne m’a donc vendu celui-ci et je dois dire qu’il est assez redoutable. Comme son nom l’indique, on ressent immédiatement l’effet barrière protectrice et l’apaisement sur la peau très irritée. Depuis, il est devenu mon meilleur allié des temps genre âge de glace.

Kibio,  Baume lèvres nourrissant, 8,85€: mouais… bof, j’ai envie de dire… 92,1% de bio, je veux bien, mais en même temps, si  ça marche pas tellement, c’est quoi l’intérêt. Le parfum? j’aime pas trop le côté orange mais il n’est pas désagréable, c’est juste une question de goût. L’aspect? il donne certes un petit côté glossé aux lèvres. L’hydratation? not so much my dear…  Je réalise cependant que les 2 produits ventant les mérites du beurre de karité (celui-ci et le baume Le Petit Olivier) ont été les 2 moins efficaces pour moi. Peut-être ne suis-je pas un bon cobaye pour ce produit?

Palmer’s, Baume scintillant pour les lèvres, parfum chocolat noir et menthe poivrée, 3,50€: Le premier point positif c’est le tout petit prix. La marque Palmer’s est un grand classique outre-Atlantique, assez peu connu en France. Ce sont des produits très hydratants en général, avec des odeurs assez marquées. Ici, il s’agit d’un baume qui n’a d’hydratant que le nom, je l’ai en tout cas trouvé relativement peu efficace dans ce champ d’action. En revanche, il laisse vraiment un finish gloss sympa (pour le scintillant je vous arrête tout de suite, il n’a pas de paillette dans sa composition, et heureusement ! ). Le parfum est sympa, quoiqu’un peu prenant (faut aimer les After Eight).

Ducray, Kelyane Baume lèvres nourrissant réparateur, 6,90€: Premier point, le traumatisme causé par le nom de ce baume qui me rappelle les vilains prénoms des petites filles dont les parents ont trop vu Beverly Hills. Passé ce premier choc, je rapprocherais ce produit du baume Uriage. On sent le côté barrière protectrice. Il a un parfum très très léger et subtil, c’est vraiment un allié pour les peaux qui ne supportent rien.

Sanoflore, Baume lèvres nourricier, 4,5€: Ma dernière acquisition et autant vous dire que celui-là à tout bon à un détail près, le packaging en pot, pas très hygiénique. En dehors de ce détail, je crois qu’il va rester dans mes favoris: prix tout doux, parfum très agréable, très hydratant. En plus, ce baume ultra-gourmand est composé à 72% d’ingrédients bio et à 99% d’ingrédients naturels.

Elizabeth Arden, Eight Hour Cream Baume Protecteur pour les lèvres, 14,90€: Alors je vous explique au cas où: ce truc-là coûte un bras, pour une petite quantité et ne dure pas longtemps du tout… POURTANT, je l’achète encore et toujours… C’est limite du vice! J’adore le baume de 8 heures, sous toutes ses formes, ce baume gras à l’odeur si singulière, avec son packaging genre tube de rouge à lèvres de dame, si simple et si classe à la fois.Il est aussi redoutable pour toutes les peaux abimées, déshydratées. Du coup, dès que l’hiver pointe le bout de son nez, j’ai toujours un baume de 8 heures dans la poche !

Une, Baume Lèvres Nues, 16,90€: Encore un achat récent. J’en avais pas mal entendu parler, plutôt en bien, et j’ai été très déçue. Déjà, et ça c’est un peu de ma faute, mais je pense m’être un peu plantée sur la couleur (car oui c’est un baume coloré). Passons. En revanche, pour moi il s’apparente bien plus au rouge à lèvres qu’au baume hydratant, en tout cas je ne lui ai pas trouvé de pouvoir hydratant sur mes lèvres 😦 Enfin, il a un parfum très léger mais bizarre, limite désagréable (c’est censé être à la feuille de tomate). Quant à la brillance promise, je lui trouve un finish plutôt mat. Pour le prix c’est une vraie déception. Pompon final, la marque surfe sur un marketing « nude » et naturel… Que neni, on nous ment, on nous spolie ! Certes 100% des ingrédients sont d’origine naturelle mais seulement 9,4% sont bio.

Publicités

Une réflexion sur “[Test Produit] « Une lèvre douce vous promet une éternité de baisers »

  1. Pingback: Crème de Rose de Dior, l’hydratation au bout des lèvres « Paris Pages Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s