[La Vie] Valérie Damidot ou comment je me suis débarrassée de mes pigeons

Suite à l’invasion des rats volants dans mon balcon et mon sommeil, j’ai concocté un plan d’attaque radical.

J’ai donc commencé par lire ceci:

Le problème étant que les oiseaux, et à fortiori les pigeons, c’est très con. Genre con comme une huître. On parle de bêtes dont le seul but dans la vie c’est de bouffer n’importe quoi et de pourrir nos façades. Et puis c’est tout. Le pire, c’est que ça pourrait être sympa, genre joli et coloré comme un cacatoès, ou bien avoir un joli sifflement de coucou. Bref, toujours est-il que je me suis finalement dit que Sun Tzu c’était forcément trop élaboré en terme stratégique pour un oiseau à l’horizon si limité.

J’ai donc entrepris de regarder la cassette le blu-ray des Oiseaux d’Hitchcock, parce qu’après tout, Alfred doit bien donner des soluces sur comment se débarrasser de ces maudits oiseaux.

Sauf que si vous avez vu le film, vous vous rendrez compte qu’à la fin, et bien les oiseaux, ils gagnent, ou en tout cas ils ne se font pas brûler à coup de lance-flammes. Donc ces recherches ne m’ont guère avancé.

J’ai donc eu une petite idée, un peu farfelue: j’ai entendu dire qu’un dispositif a été mis en place à la Bibliothèque François Mitterand pour éloigner les nuisibles à savoir des stickers d’oiseaux. Vu que les pigeons ont des cerveaux d’huître, ça marche!

Bref, ni une ni deux je me rue chez Castorama place de la Nation. Rayon marouflage à la Valérie Damidot, je trouve ça:

Finalement je me dis que je suis un être humain et qu’il ne faut pas attaquer direct avec l’artillerie lourde, riposte graduée etc.

Donc j’achète ce truc là:

Ceci les amis sont 9 stickers en forme d’oiseaux en vol pour le prix imbattable de 9,95€ chez Castorama. Ceci n’est pas très joli chez toi si tu n’es pas une Valérie Damidoche dans l’âme. MAIS ceci à changer ma vie depuis une semaine.

J’en ai mis sur la fenêtre de balcon (là où les petits bâtards venaient se rouler dans mes fleurs) et sur la fenêtre de ma chambre (parce que toutes les nuits c’était la grande turlutte des pigeons du quartier à 3 mètres de mon oreiller).

En vrai chez moi ça ressemble à ça:

Et bien figurez-vous que ça marche! Depuis l’installation, je n’ai ni turlutte, ni fleurs cassées! Je revis. Le rapport de cause à effet n’est pas prouvé mais en tout cas ça me va bien comme ça!

A oui j’oubliais! en fait à la BNF, les stickers ne sont pas là pour leur faire peur, en vrai c’est pour que ces petites huîtres volantes captent qu’il y a des vitres et donc qu’ils ne s’écrasent pas comme des crottes sur les carreaux et que la maintenance soit obligée tout nettoyer à chaque fois!

Publicités

Une réflexion sur “[La Vie] Valérie Damidot ou comment je me suis débarrassée de mes pigeons

  1. Pingback: L’oiseau fait son nid « Paris Pages Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s