[Test Produit]: Une poussette citadine à Paris, la nouvelle YOYO 0+ de Babyzen

yoyo_babyzenCette semaine, j’ai eu la chance de pouvoir enfin voir de mes yeux la fameuse nouvelle YOYO de Babyzen. Cette poussette fait de nombreuses promesses aux parents qui, comme moi, habitent en ville et n’ont pas forcément beaucoup de place. Par exemple, je n’ai pas de local poussette dans mon immeuble et celui de ma crèche est vraiment miniature ! Nous prenons aussi régulièrement les transports en commun et c’est là qu’interviennent les critères de poids et de taille dans le choix de la poussette. [NDLR: ce test se base essentiellement sur mes impressions lorsque j’ai pu approcher et tester la bête. Je ne l’ai donc pas testée en conditions réelles.]

Une poussette évolutive !

Avant, la YOYO était connue pour être une poussette 2ème âge ultra-compacte. En effet, sa position face au monde et pas totalement inclinable ne lui permettait pas d’accueillir des bébés de moins de 6 mois. Désormais, la YOYO fait du 2 en 1. Un habillage spécial qui permet d’avoir l’enfant face à soi et totalement allongé avant 6 mois, puis, on passe le châssis en mode 6+ et donc face au monde avec un autre habillage.

Des critères de poids !

La nouvelle YOYO de Babyzen promet notamment un encombrement ainsi qu’un poids et taille ultra-fine, voire anorexique ! Pour résumer, elle a le poids (voire moins) d’une poussette canne (moins de 6,5kg en version 0+ et moins de 6kg en version 6+), mais est beaucoup moins encombrante puisqu’elle se plie en un format bien plus compact, tellement compact qu’elle est acceptée dans les cabines d’avion (à noter que cela dépend tout de même de la compagnie mais Babyzen a notamment un partenariat avec Air France). Je suis enceinte et j’ai essayé de la porter (vide) aussi bien dépliée que pliée, elle me semble vraiment très légère, tout autant, voire plus que notre poussette canne.

yoyo_milk

Facile à utiliser !

J’ai pu tester pour la première fois son pliage et dépliage… rien à dire, ces 2 opérations sont d’une facilité assez déconcertante !

Une conduite très agréable !

Encore une fois, je ne l’ai pas testée en terrain accidentée ou sur des pavés, toutefois j’ai trouvé qu’elle était très maniable, avec de très bonnes suspensions pour une petite poussette citadine.

Et quelques points qui me laissent dubitatives…

En mode 0+, la YOYO me semble très basse… c’est un problème commun aux poussettes compactes et citadines comme la Bugaboo Bee + par exemple. Je ne suis pas très grande et je trouve qu’on doit beaucoup se baisser pour mettre le bébé dedans, et surtout que le bébé est vraiment proche des pots d’échappement.

Toujours en mode 0+, je ne sais pas si elle est très sécurisante pour un tout-petit (ou ses parents) car elle est vraiment mini-mini, et qu’il ne s’agit pas d’un couffin mais d’un simple nid d’ange.

Le guidon n’est pas réglable ! je suis vraiment habituée à cette option et je trouve que c’est un réel handicap de ne pas pouvoir l’ajuster à sa hauteur.

En résumé… 

La nouvelle YOYO est vraiment une excellente poussette pour les urbains nomades comme moi, elle a toutes les qualités d’une grande, et même plus. Toutefois, je reste pour l’instant sur mes réserves concernant une utilisation en mode 0+ avec notamment un très petit bébé.

La nouvelle Babyzen YOYO coûte environ 520€ en version 0+ et 6+ (pack complet), mais les options 0+ et 6+ peuvent s’acheter avec le châssis ou séparément en fonction de vos besoins.

YOYOBABYZEN

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s